Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
wos-rpg.over-blog.com

Ashite

31 Mars 2016 Publié dans #Quatrième Chapitre

Ashite

Ulap ausculte Arslan et Geche-Yuz pendant que Kenjeke regarde aux alentours, toujours semblant chercher parmi les ombres de la nuit. Elle traîne avec elle un cyclope attaché et grimace en se tenant les côtes. Enfin, ses yeux se fixent et elle sursaute comme si elle remarquait soudainement la présence d’Ayu-Kulak. Il brandit le tug d’un air interrogateur, comme se demandant pourquoi tout le monde l’ignore. Ulap, penché sur les blessés, grommelle pour vous informer que les deux guerriers gisant dorment comme des bébés. Seul Geche-Yuz gémit dans son sommeil quand on le bouge et doit être blessé. Puis il regarde Kenjeke en fronçant les sourcils.

Mais, enfin, Ayu-Kulak porte le tug dont les crins noirs flottent doucement sous la fraîche brise du désert. Enfin il peut le lever dans la nuit bleue pour le présenter à Tengri, même si une certaine appréhension se lit sur son visage, comme s’il n’était pas sûr des conséquences. Il tient l’avenir des Ashite et peut-être même de tous les Türks entre les mains et le poids de cette responsabilité pèse sur ses épaules. Les moines se sont approchés, le révérend en tête, et même le sergent Guo, intimidé, regarde la scène bouche bée. Et alors que tous les yeux sont tournés vers le guerrier porteur du tug, à la surprise des présents (mais peut-être pas de tous ?), et avant que quiconque ne prononce encore un mot, le cyclope prend la parole et déclare d’une voix pleine d’autorité :

« Enfin ! Combien de générations ai-je dû attendre pour être libéré ! Par la louve notre mère, soyez-en remerciés. Vous avez consenti à des sacrifices. Maintenant, portez-moi fiérement au sein du clan pour me présenter le bek ! Vous serez alors admirés par tous mes enfants et respectés par tous les clans por ce haut fait ! Ou est-ce toi, le bek, qui tient le tug ? » rajoute-t-il en désignant Ayu-Kulak.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maître Zit 22/04/2016 11:16

Jez-Kempir est un esprit de la Terre, peut-être pourra-t-elle aider, mais pour cela tu dois terminer ton alliance.



Convaincus par Guo qui leur rappelle que vous êtes des ambassadeurs sous la protection du général Yuwen Tai, les moines vous fournissent des fruits frais et juteux dont vous vous demandez bien d'où ils peuvent venir. Vous en avez deux bonnes corbeilles pleines, vous pourrez en donner aux chevaux, ca les aidera à survivre quelques heures plus au cas où vous auriez du mal à atteindre une source.



[Guo va devoir faire une série de jets pour bien vous guider. Ces deux aides d'Ulap et des moines vont lui donner chacune un bonus pour un jet. Cet épisode n'est pas vraiment crucial, mais c'est pour vous échauffer et que vous ayez une idée du fonctionnement et des enjeux. Parce que la prochaine fois, ce sera pour traverser le désert en plein été et sans Guo. Ca sera du très sérieux]

Maître Zit 29/04/2016 18:18

Les moines vous demande simplement de transmettre leurs salutations à Wang.

Guo ne te parraît pas particulièrement intelligent ni stupide. En revanche, il a de l'expérience et connait bien le chemin. dA'illeurs, si tu suis lepost suivant, tu constateras que le trajet s'est bien déroulé.

Ayu-Kulak 27/04/2016 06:35

J'ai certainement sous-estimé Guo, à cause des sortilèges de Ulap qui l'ont rendu ridicule. Mais je pense qu'il a un bonus, car il nous a conduit ici sans problèmes à l'aller, donc il connaît le chemin du retour.
Bref, j'observe Guo avec attention, lisant son assurance dans ses mouvements et ses mimiques (= j'essaye de deviner combien il a en INT)

Les moines nous ont-ils confié une lettre pour Wang?

Maître Zit 23/04/2016 19:16

OK pour ta connaissance des chevaux.
Quant aux moines, ils considèrent que tu es un personnage important malgré ton âge puisque tu es ambassadeur [jet de "status" réussi]. Ils n'ont pas de mantra mais feront ds prières et des offrandes aux dieux pour qu'ils vous soient bienveillants.

[Voici donc en tout 4 bonus à appliquer 1 fois chacun à des jets de dés. Ils sont cumulables. Si Kenjeke en trouve d'autres différents, on pourra les rajouer. Guo va donc faire des jet de navigation en opposition face au trajet. Comme c'est l'été, la difficulté sera normale. Il a INT points, le trajet a 10 points. Chaque victoire fait perdre 1d6 (et parfois 2d6), S'il perd, il y aura des pertes probables de chevaux].

Ayu-Kulak 23/04/2016 10:29

Je me sers de ma compétence "ride" pour prendre encore plus soin des chevaux que d'habitude, et servir les fruits bien à propos.

Je demande aussi au révérend Chou s'il a un message pour le Moine Wang. Je retrouve un un mantra qu'il nous a donné, dont il a dit qu'il nous porterait chance et réconfort.
- "Révérend Chou (à force j'ai appris leur titres), comment se sert-on de ce mantra? On l'épingle sur la poitrine?"
- "en auriez-vous un autre pour nous?" [hey je vais commencer une collection d'objets exotiques]

Maître Zit 18/04/2016 21:20

La nuit se passe sans incident. La magie d’Ulap a à peu près requinqué Kenjeke et Gech-Yüz. Le lendemain, à l’aurore dont la fraîcheur rend incongrue la chaleur extrême du jour, vous recommencez vote travail de démontage, aidés par les moines pressés d’en finir. En bons Türks, vous enterrez les crânes : leur nettoyage a été effectué depuis longtemps. Il faudrait creuser plus profondément et rassembler les squelettes entiers, mais vous n’avez ni les outils nécessaires, ni même le temps. Quant aux squelettes, ils ont bel et bien disparu. Alors ce sera un petit trou pour chaque crâne, que vous pourrez recouvrir de pierres. Il faudrait que chacun des morts reçoive un arc et sept flèches et des provisions pour leur voyage, ainsi qu’un cheval (à propos, Ayu-Kulak perd 1 en Allegiance tengrisme pour avoir voulu faire l’économie d’un sacrifice), mais vous ne le pouvez pas. Le cyclope est maintenu en position assise au milieu d’eux, comme un avertissement. Le sergent Guo suggère avec insistance de garder le crâne, comme preuve de votre action auprès du général Yuwen.

Un jour vous faudra-t-il peut-être revenir pour terminer l’inhumation. Qui sait, peut-être à la tête d’une armée ?

Pendant la canicule de midi, vous avez tout loisir de préparer votre départ et d'y réfléchir. Le retour à Anxi se fera sous une chaleur torride et il ne faudra pas perdre de chevaux, ni de temps. Guo connait le chemin, mais vous allez devoir traverser une zone aride.
Vous allez donc chacun me dire comment vous comptez contribuer à ce que tout se passe bien. (Choisissez des particularités significatives que vous pensez correspondre à vos persos et qui peuvent aider, et dites-moi en quoi elles aideront. Vous pouvez vous inspirer de vos feuilles, mais pas seulement. Soyez imaginatifs mais cohérents et réalistes.)

Ulap 20/04/2016 14:26

Ulap passe le temps qu'il faut pour regagner l'usage des différents esprits utilisés récemment.
Il cherche à savoir si cette vieille garce de Jezze Kempir peut servir à trouver une source ou de l’eau sous terre, pour abreuver les pauvres nomades en goguette…
Sinon, il demande aux moines si ils ont des ruses pour lutter contre la soif, localement (herbes, potions…)

Maître Zit 18/04/2016 11:29

Les moines les plus jeunes se sont mis à l'ouvrage, sous les yeux de Geche-Yuz qui tient le tug révérencieusement avec un mélange de fierté et de crainte (car Ayu-kulak a bien dû le laisser pour courir après le cyclope).

Lorsqu'Ayu-Kulak présente la tête au révérend Chou, celui-ci pousse un cri horrifié "Ils n'en veulent pas, traduit kebe-Tsenkher, leur esprit Fò réprouve les sacrifices". Le sergent Guo rajoute un commentaire. " Et Guo trouve que c'est dommage, le cyclope aurait été chic à offrir comme esclave au général, on en aurait certainement été récompensés. "

Chou s'enquiert de la date de votre départ et semble très satisfait de votre intention de partir au plus vite. Le mieux, rajoute Guo, sera de finir le boulot tôt demain matin à la fraîche et de partir quand le soleil aura décliné : nous sommes en plein été, la chaleur est étouffante. Puis tout le monde retourne au temple. Vous remarquez cependant qu'un des moines va dans la chapelle : ils se relaieront toute la nuit pour prier et s'assurer qu'aucun démon ne reviendra.

Demain, vous entamerez enfin le chemin du retour. Anxi, la frontière et enfin Kumul, le col des Griffons ou Turpan, le territoire Töläch, puis le territoire Türk. À moins que vous ne décidiez de passer par un autre chemin inconnu (et qui vous rapprocherait probablement des Avars).

Kenjeke 20/04/2016 14:07

"Moi aussi je veux savoir soigner, les femmes mènent des guerres inconnues des hommes, mais si elles perdaient les hommes seraient tous perdus..." Répond la jeune femme alors que le chaman la soigne.

Ulap 18/04/2016 14:46

Mais non ma belle, je te prodigue tous les soins nécessaires, en t'expliquant par le détail tout ce que tu peux retirer comme expérience de ces quelques instants passe sur un autre plan.

Kenjeke 18/04/2016 11:46

Tout le long du chemin de retour, Kenjeke sert les dents pour suivre la troupe en clopinant, espérant que la douleur de ses côtes félées la laissera dormir avant leur retour sous les feux intenses du soleil..

Maître Zit 16/04/2016 19:24

Arslan met 2 flèches dans sa bouche et en encoche une troisième à son arc. La cible est difficile à voir dans le noir mais il tire deux fois, il lui semble avoir touché mais n’en est pas certain, et même que ce soit la bonne cible. Derrière lui, Jebe-Tsenkher tire lui aussi dans le noir là où il pense avoir discerné le cyclope.
De son côté, Ayu-Kulak se rend compte qu’il a couru après des ombres. Il ralentit son cheval et tente de scruter ou d’entendre le bruit des autres chevaux. Mais c’est en observant sa monture dont les oreilles pointent vers la droite qu’il comprend où se trouvent els autres. Il pique alors des deux pour els rejoindre, laissant son cheval le guider.

Pendant ce temps, l’ombre poursuivie par Arslan tente d’accélérer : elle court aussi vite qu’un chevla. Mais elle s’affale soudain. Les deux cavaliers peuvent s’en rapprocher alors que la silhouette se relève pour reprendre sa course : ses chasseurs reconnaissent le cyclope, qui est maintenant à meilleure portée. Arslan tend à nouveau son arc et décoche une flèche qui fait un bruit sourd dans le corps musculeux du cyclope. Celui-ci fait mine de se retourne, mais déjà la deuxième flèche d’Arslan vole. Le cyclope s’Agenouille et mord la poussière.
Ayu_Kulak arrive alors pour distinguer Arslan prêt à porter le coup de grâce. Ayu-kulak tire alors vite une flèche en la dédiant aux ancêtres, mais manque la cible dans sa précipitation. Arslan peut alors tranquillement viser le cyclope effondré et lui tirer une dernière et fatale flèche
« [citation d’Arslan que je laisse aux soins de Gianni] »

[Il aura fallu 5 flèches pour avoir raison du cyclope pourtant sans autre protection que des vêtements de cuir. Ayu-Kulak, malgré ses jets pourris du début, aura tout de même réussi 2 jets de ride (les oreilles du cheval entre autres). Arslan aussi, plus Riding Accrobatics, Archerie montée, spot et speed shooting. Nul doute que les ancêtres étaient avec lui et lui ont ainsi donné l’occasion de démontrer sa valeur, lui qui a été immédiatement endormi par la fourbe Jez-Kempir]

Ayu-Kulak 17/04/2016 21:17

On récupère les flèches, j'imagine. Je décapite le cyclope pour faire cadeau de la tête aux moines. Après quoi on retourne à l'oboo, nous assurons que les moines ont démoli au moins la moitié. Et on va se coucher (bon à 20 ans je devrais pas avoir peur de me coucher tard, mais on a fait beaucoup d'activité!)
Il faut que l'on dorme tout notre soûl avant de faire la cérémonie et de reprendre la route.

Maître Zit 15/04/2016 13:15

Arslan, le meilleur archer à cheval de la troupe, loin de « suivre », mettra certainement un point d’honneur à « précéder » les autres !

Arslan siffle et Sème-les-Pébrons approche d'un trot vif. Sans même l’arrêter et avant même d’y monter, Arslan le fouette. Heureux de pouvoir lancer sa course, Sème-les-Pébrons fait une petite ruade et part comme un flèche. Arlsan, accroché au pommeau, se hisse d’un coup de rein sur la selle, et gagne ainsi quelques précieux mètres dans cette course [sauf s’il loupe les jets suivants, il sera le premier sur la proie -j’ai pris sur moi de te faire tenter un Riding Acrobatics].

Ayu-Kulak et Jebe-Tsenkher suivent avec enthousiasme, bien décidés à rattraper leur retard ! Les ombres des trois cavaliers se diluent rapidement dans la nuit, jusqu'à n'être plus qu'un bruit lourd de sabots. Mais une course de nuit est compliqué : la faible clarté de la lune suffit à peine à rassurer les chevaux qui peuvent trébucher à chaque instant. D’ailleurs le cheval Fringant, coursier d’Ayu-Kulak, renâcle et ralentit un moment son allure après avoir mis la patte dans un trou de souris. Ayu-Kulak se fait distancer.

Chacun scrute les ténèbres. Ceux qui pensent discerner une ombre qui pourrait être le cyclope foncent, les autres doivent suivre au hasard. Arslan oblique légèrement vers la droite. Derrière lui, Jebe-Tsenkher le suit. Mais Ayu-Kulak, lui, obliue vers la gauche. Dans ces ténèbres, allez donc savoir qui a vu quoi.

Comment comptez-vous "traiter" le cyclope (arc, lasso, lui sauter sur le râble… ?)

Maître Zit 15/04/2016 23:43

Allez, celui qui tue le cyclope gagne 1d6 d'allegeance, les autres 1 seulement. Je vous fais ca demain.

Ayu-Kulak 15/04/2016 21:46

Pareil, je veux en faire un porc-épic de flèches de toutes façons il est destiné à être sacrifié, et je n'aimerais pas qu'il me donne un coup de boule. Je laisse l'odorat et l'ouïe de Fringant repérer l'imprétant (je parle à mon cheval - il est certainement intelligent - c'est mon cheval! - "Cherche Fringant, cherche!"). Chaque fois que je tire une flèche, je dédie ce tir à Ashite, comme ça si le tir tue, le cyclope sera sacrifié à Notre Ancêtre.

Arslan 15/04/2016 16:34

À l'arc, bien sûr !

Maître Zit 12/04/2016 12:50

Ulap pourrait tenter une "confusion", mais l'instinct de survie du cyclope reprendra certainement le dessus. Il est cependant déjà lié, les mains dans le dos et tenu par Kenjeke.

Le sergent Guo répond "Ah oui, ça ferait un beau cadeau au général Yuwen" (il n’a bien entendu pas suivi ce qu’a dit Ayu-Kulak). Et il s'empare du lasso que tient Kenjeke. Mais le cyclope prend peur, crie et s'arc-boute d'un coup sec, arrachant le lasso des mains de Guo, le bouscule d’un bon coup de hanche et s’enfuit dans la nuit à grandes enjambée, à une vitesse extraordinaire. De la part de cet être gros et apparemment balourd, la vitesse d’exécution est fulgurante et la course presque aussi vive que celle d’un cheval. Vous allez le perdre rapidement de vue, vous n’avez de chances de le rattraper qu’à cheval. Si vous vous an approchez, vous pourrez le flécher et espérer qu'il sera toujours vivant. Si vous le rattrapez, vous pourrez même tenter de le capturer au lasso (*).
Dans la nuit, ça voudra dire râtisser en ordre lâche pour tenter de le trouver d’abord, car le temps de monter sur vos chevaux et il aura disparu dans la nuit.

(*) comme vous êtes Nomades, je vous donne une base de 15% + bonus de combat

[HRP : vous avez lu Chevalier Ardent « La Loi de la Steppe » ? Que serait un jeu avec des Nomades sans une traque à cheval :-) ?]

Aran 14/04/2016 19:37

Arslan suit, espérant être celui qui rattrapera le cyclope et se couvrira de gloire !

Maître Zit 14/04/2016 17:43

(d'autant que le cyclope a toujours les mains attachées en fait)

Ayu-Kulak 14/04/2016 07:27

Je bondis sur mon cheval "que ceux qui peuvent me suivent" et fonce dans la direction qu'a prise le cyclope. Sans doute qu'il ne s'arrêtera que quand il fatiguera (et ne fera pas de ruse façon Ardent, dont j'ai toujours considéré que cela lui aurait pris trop de temps de nouer toutes ces herbes! ;))

Kenjeke 12/04/2016 18:10

'Débriefer Kenjeke...' Kenjeke plisse les yeux, signe de méfiance...

Maître Zit 12/04/2016 18:07

et puis garde tes MP pour la soigner, ainsi que Geche-Yuz (quoique celui-ci, tu as déjà dit que tu t'en occupais), car Kejeke se tient le dos et grimace en gémissant à chacun de ses petits pas.

Ulap 12/04/2016 15:54

Mouai... je vais laisser les guerriers s'occuper de lui, j'ai a faire avec l'oboo, je suppose...
Et debriefer Kenjeke aussi...

Maître Zit 12/04/2016 15:47

Il irait certes plus vite, mais il ne verra pas mieux car un corbeau n'est pas un oiseau de nuit. Il pourra cependant lancer le dé de "spot" deux fois plus que les autres. Mais en corbeau, il sera tout noir, alors pour le voir dans la nuit, tintin. Et s'il croasse, avec le bruit des sabots, ca va être dur de l'entendre. Mais disons que s'il repère le fuyard, il pourra revenir vers le cavalier le plus proche et lui conférer un bonus pour détecter le cyclope.

Attention, ca coûte 6 MP la transformation.

Ulap 12/04/2016 15:00

Ulap a-t-il une chance de le reperer sous forme de corbeau pour guider les autres vers lui?

Maître Zit 06/04/2016 19:11

Le cyclope-Ashite écoute avec attention. « Tes paroles sont bonnes, tu te préoccupes de tes hommes et tu respectes tes ancêtres. Tu sauras bien servir ton bek et ton khan. Je suis satisfait de vous tous. Qui plus que vous serait digne de tenir le tug ? Faites donc une sépulture à nos morts et que le sang des chevaux plaise à Mayin afin que je puisse l'appeler jusqu’à eux. Je peux maintenant relier au moins votre lignée récente à celles des anciens, car depuis ma captivité, le lien a été rompu. Merci aussi à vous qui n’êtes pas des Ashite. Vous venez de créer des liens forts avec nous. » Le cyclope regarde Kenjeke. « Lie maintenant ce corps fermement. Moi, je retourne dans ma demeure et n’en sortirai plus que pour mes descendants »

Enterrer les crânes avec deux chevaux sacrifiés suffira, au moins dans un permier temps. Kenjeke peut toujours tenter de contacter Mayin, mais en tout cas une prière ne peut pas faire de mal.
Si vous secouez les dormeurs Arslan et Geche-Yüz, ils se réveilleront et vous pourrez tout leur raconter. Ils seront certainement tristes d’avoir loupé Ashite.

[Ce jet d’Allegeance réussi par Ayu-Kulak tombe à point]
Ayu-Kulak a peut-être eu une révélation. La vénération de Tengri est certes nécessaire et bonne, mais ce sont plutôt les khans et les chamans blancs qui y ont accès. Mais les esprits ancestraux sont aussi primordiaux. Ce sont eux qui font le ciment du clan. Ce sont eux qui apportent leur soutien aux guerriers au jour le jour. Et si Tengri peut décider du sort d’une bataille, les ancêtres sont, eux toujours du côté de leurs descendants qui le méritent. Ils sont plus accessibles. Avoir la protection du héros ancestral non seulement apporte du pouvoir, mais aussi un prestige immense et un statut élevé.

[Voici l’occasion d’aborder un aspect des règles de WotS : les Héros Batyr, ou plutôt Alp chez les Türk. Si quelqu’un remplit les conditions suivantes :
- Il accomplit des exploits que le MJ estimera suffisants et qui plaisent ou impressionnent un esprit,
- Il forge une alliance avec l’allégeance correspondante à l’esprit, ce qui requiert d’avoir au minimum 20 de plus que dans les autres (il y a une option permettant de s’affranchir de cette condition, nous dirons qu’il faut simplement que l’Allegeance soit la plus haute de toutes),
Alors il est possible de passer un pacte avec cet esprit. On devient ainsi un héros (Alp / Batyr -voir Ulaan Bataar = « le Héros rouge »). On a des devoirs mais aussi des pouvoirs. Avec un héros ancestral, ce sont des super-skills, l’uran assommant, et plus selon la nature du héros. On gagne aussi en prestige et en statut et plus l’Allegiance augmente, plus les pouvoirs héroïques augmentent de force. Vous y pensez forcément.

Les Ashite gagnent déjà jusqu’à 6 points d’Allegeance aux ancêtres (ils peuvent en choisir moins s’ils le veulent) pour haut fait majeur. Les autres ont droit à un jet d’expérience automatique s’ils le souhaitent : Ashite n’est pas leur ancêtre, mais ils ont aidé à la quête.
Pour avoir vaincu un esprit mineur ennemi de son clan, Kenjeke gagne en plus 1 point.
Pour avoir réussi son jet d’allegeance Ancestors, Ayu-Kulak a droit à un jet d’expérience.
Tous ces points sont des maximums, vous pouvez vous limiter à moins.

Pour augmenter son Allegeance aux ancêtres, on fait des exploits, on fait des sacrifices, on tue des ennemis, et on utilise son Allegeance d’une manière ou d’une autre pour gagner de l’expérience. On en perd en manquant de respect ou en manquant à ses devoirs, ce qui est toujours dangereux]


« Mais que se passe-t-il ? » demandent alors les moines qui n’ont pas compris un traitre mot. Le révérend désigne le cyclope « Que fait ce démon ici ? Ne l’écoutez pas, il va vous embrouiller, faut le détruire ! »

Ayu-Kulak 11/04/2016 23:38

"Ulap tu peux le retenir magiquement le temps qu'on le ligote, ou bien je dois commander au Wei de se jeter dessus sans le tuer?"

Maître Zit 11/04/2016 18:46

Qui tient le cyclope (taile 2m50) et comment ?

Kenjeke 10/04/2016 14:39

[HRP : Michelle et Barack Obama rentre dans un petit restaurant de Chicago. Le propriétaire vient parler à Michelle Obama et la fait rire. Barack Obama ne dit rien jusqu'à ce que le type s'en aille et puis demande un rien vexé : "Qui était-ce type?". " Oh un camarade de classe qui était amoureux de moi à l'école primaire..." répond t-elle d'un air nostalgique. "Je vois, fait-il d'un air pincé, si tu étais restée avec lui, tu serais maintenant juste propriétaire de ce petit restaurant minable... ". "Non, je ne pense pas, répond t-elle en revenant à la réalité, mais lui serait aujourd'hui président des Etats-Unis d'Amérique."]

Ayu-Kulak 10/04/2016 13:04

Tout le monde aura reconnu l'esprit velléitaire d'Ayu-Kulak : "oui!, se dit-il, "Tengri est bien haut, et l'esprit de notre ancêtre semble approuver mes actions" - il gonfle sa poitrine de fierté - "Kenjeke avait raison de me désigner comme seul digne de porter, euh, porteur du Tug".

A haute voix : "Ashite notre ancêtre, que tous me soient témoins que je te dédie mon bras et mon enveloppe physique!"

(je prends tous les avancements possibles, les 6 pts, le jet d'exp, le bonus de 1 de coup final)

"bon c'est pas tout cela, mais le cyclope est-il ligoté? et l'oboo est-il en cours de destruction, ou bien est-ce que je dois tout faire moi-même!?"

Maître Zit 07/04/2016 22:21

on peut aussi décider changer d'alliance juste pour le fun hein ☺

Maître Zit 07/04/2016 22:18

Ton alliance avec Tengri t'apporte des hp en plus, mais tu ne peux pas faire de miracles. Une alliance avec les ancêtres t'apporte à la place des % en plus. Mais surtout, tu pourras tenter un pacte avec Ashite et devenir un Batyr. Et là, tu auras des pouvoirs héroïques. Tu en as eu un aperçu avec l'uran de Kenjeke qui a pétrifié Jez-Kempir et gonflé ton moral ou la flèche qui a touché le coeur avec une précision extrême . Tu pourrais aussi faire la meme chose avec un esprit tengriste et gagner d'autres pouvoirs mais il faudra d'abord accomplir des exploits qui en impressionne un. Ca risque de durer encore plus. Tu peux me suggérer des idées. C'est comme tu veux. Tout ceci vaut pour Arslan, bien que le coup de grâce ait été porté par Ayu-Kulak (tiens c'est vrai, 1 pt de plus pour Ayu-Kulak s'il le veut ).
Note que sacrifier un ennemi aux ancêtres devrait aussi leur plaire et faire gagner des points.

Mais c'est comme chacun veut.

Kenjeke doit cependant veiller à conserver ses +20 en tengrisme.

Kenjeke 07/04/2016 20:39

Tu es un homme de peu de foi... Moi je monte les ancêtres, même si demain il faudra aussi remonter Tengri.

Ayu-Kulak 07/04/2016 16:22

"Attachons le cyclope, mais gardons le pour nous. En effet, les moines ne font pas de sacrifices et le détruiraient simplement, alors que nous nous allons le sacrifier sur les crânes de nos ancêtres, afin d'apaiser leurs esprits en tuant un de leurs bourreaux (ou meurtrier). On pourrait même économiser un cheval (économie, économie...)"
@Révérend Chou et Guo. "Ne touchez pas au cyclope, il nous est nécessaire que nous le sacrifiions aux bons démons.
Il faut démolir le monticule - l'oboo - pour empêcher que les mauvais démons ne reviennent. Mettez tous les moines à l'oeuvre ; les cailloux doivent être répartis sur le sol, pas un seul caillou l'un sur l'autre. Les ossements doivent être regroupés avec soin et piété et on fera une cérémonie dessus, pour que plus aucun esprit ne revienne vous perturber." D'ailleurs on va nous-mêmes prendre soin des crânes, et puis on ira se coucher.

Je ne vois pas l'intérêt d'augmenter mon allégeance aux ancêtres ; je dois avoir 24 à Tengri et 4 aux ancêtres. J'ai 20 de + à Tengri donc je peux faire des miracles. Si j'augmente mon score d'allégeance aux ancêtres, je perds mon "avantage" dans Tengri, et je n'aurais pas d'avantage avec les ancêtres tant que ceux-ci ne seront pas supérieurs à Tengri de 20, donc 44!?

Kenjeke 06/04/2016 21:52

[HRP : je prend le max de points pour Kenjeke] Toujours grimaçante de douleur et se frottant les côtes, Kenjeke suggère : "Nous pourrions attacher le cyclope comme l'a demandé Ashite, puis le donner aux moines en échange de leur aide pour détruire l'oboo. Comme l'oboo sera détruit leur monastère n'aura plus lieu d'être, alors autant qu'ils puissent dire à leur khan que c'est aussi grâce à eux, non ? il y a peu de raison que nous revenions trainer les sabots de nos montures dans la région mais autant laisser un bon souvenir, on ne sait jamais... Au pire cela pourra servir pour un effet de surprise si jamais nous devenions revenir raser leurs villes à ces piétons... ]

Ayu-Kulak 02/04/2016 21:00

A-K est très étonné, et ne sait pas quoi dire. En fait, il n'avait pas prévu de discussion avec l'esprit - il voyait le tug comme un totem silencieux. En plus, la voix sort du cyclope!
"Euh non, noble Ashite, je ne suis pas le bek. Nous vous présenterons au bek Garan-Gar dans quelques lunes.... Vous permettez? Il faut refermer la faille, et empêchez le retour des démons!"
@Révérend Chou et Guo. "Il faut démolir le monticule - l'oboo - pour empêcher que les démons ne reviennent. Mettez tous les moines à l'oeuvre ; les cailloux doivent être répartis sur le sol, pas un seul caillou l'un sur l'autre. Les ossements doivent être regroupés on fera une cérémonie dessus." [qu'est-ce qu'on fait des ossements pour les âmes ne restent pas hüor? On les enterre ou on les brûle?]

Ayu-Kulak 05/04/2016 23:17

(HRP) "Machete-Kulak don't dance"

Kenjeke 05/04/2016 11:59

[HRP : Cet Ayu-Kulak est vraiment d'un comique désopilant, mais qu'est-ce qu'il lui prend de danser et de faire de la poésie ? Il ne devrait pas plutôt se prosterner comme un bon nomade respectueux ? hin hin hin ;) Attends mon vieux que ta fiancée trouve quelques esprits bien savoureux pour s'occuper de toi, tu vas trouver alors de l'intérêt au respect dû à tout ce qui touche aux esprits, y compris les chaman(e)s... :-P]

Ayu-Kulak 04/04/2016 21:49

(LOL, mon allégeance principale est Tengri, qui dépasse mon allégeance aux ancêtres de 20 points ! - C'est plutôt Kenjeke qui récite ses ancêtres à tout bout d'champs (enfin, elle devrait réciter ses ancêtres maternels hin hin hin ;))

"Oh pardon, Ô esprit de mes ancêtres, fondateur de ma tribu!" fait Ayu-Kulak "C'est un terrible malentendu! Je vois mes compagnons blessés, j'ai si peur que les démons reviennent! Il faut démolir l'oboo pour les empêcher ! Et démolir l'oboo permet de recueillir les restes des aïeux... Je vous en supplie, que sont quelques heures encore pour nos aïeux qui souffrent? Nous sacrifierons deux chevaux sur les crânes pour leur repos..."

(A-K se souvient parfaitement avoir réussi à se souvenir que l’âme süne (il y a 6 âmes, le süne est celle qui rejoint les ancêtres) de ces pauvres crânes errent quelque part entre les plans du cosmos, si elle n’a pas été dévorée par un üör depuis le temps. Donc pour Ashite, esprit pour qui le temps coule différemment, c'est encore très frais... Donc Ayu-Kulak a son petit côté buté, une petite voix qui lui dit "Ashite pousse un peu... Ashite a perdu le sens de la mesure..." Ou bien on peut ramener l'âme süne depuis le cosmos? Ce que tu nous dis de faire appel à Kökötoy, c'est qu'il faut se trimbaler les crânes?)

"Nous nous présentons à toi (toujours ce cyclope.. c'est perturbant) voici Kenjeke, fille de Bek-Toro, et soeur de Garan-Gar le futur bek de ton clan; elle t'a déjà cité sa généalogie" (et A-K est un peu jaloux). "Arslan (je cite sa généalogie que je connais), guerrier au service de mon père Yiran. Jebe-Tsenkher dit aussi Kökok (sa généalogie autant que je la connaisse), au service du clan de Yiran aussi. Notre fidèle blessé est Geche-Yüz (généalogie...), guerrier et garde du corps de Yiran qui a pris tant de coups à ma place. Notre shaman est Ulap (comme je ne connais probablement pas son pedigree, je laisse Ulap parler). Enfin je suis Ayu-Kulak, fils de Yiran, fils de ..., fiancé de Kenjeke, garde du corps de Garan-Gar, notre futur Bek" (ouf! J'espère avoir été bien protocolaire)

Kenjeke 04/04/2016 21:18

Logique... mais on aimerait quand même voir l'arbitrage vidéo :-D

Maître Zit 04/04/2016 12:21

J'ai tiré toutes vos allégeances Ancestors pour déterminer votre attitude. Le seul qui a réussi est ...Ayu-Kulak (malgré ses 04, je te jure que ce n'est pas fait exprès) qui devra donc obligatoirement jouer en conséquence (profond respect, faire tout son possible pour contenter Ashite...).

Maître Zit 03/04/2016 19:32

Un peu nonchalant l'Ayu-Kulak devant l'ancêtre de sa tribu. IL pourrait montrer un peu plus de respect (*). Il est vrai qu'il est un peu décontenancé devant ces surprises. Il faut dire qu'avec un chaman, les choses sont parfois étranges, alors avec deux...

Le cyclope prend un air sévère. "Avant de t'occuper de ces étrangers, c'est à tes ancêtres que tu devrais penser ! Qu'importent ces démons, n'entends-tu pas tes aieux pousser leurs plaintes depuis si longtemps ? Veux-tu les laisser errer sans sépulture, chassés par les üör pour l'éternité ? Et d'abord, si tu n'es pas la bek, qui es-tu ? Jeune fille, toi je te connais maintenant, mais eux, qui sont-ils tous ?"

(certes Ayu-Kulak a pensé à ses angêtres, mais n'en a pipé mot. Ashite ne lit apparemment pas dans les pensées. Les crânes devraient être inhumés. En fait, il faudrait plus que ca mais c'est tout ce que vous pouvez faire. Un petit sacrifice peut-être aussi. Un cheval serait un minimum. Il faudrait en fait contacter Mayin le psychopompe, ce que seul un chaman blanc peut faire. Mais pour une chamanesse débutante, ce serait un miracle. Vous pourriez en charger Kökötöy ou votre ennemi Ak-Tchenem !)

(*) on peut sous conditions et à force d'exploits devenir le protégé d'un esprit. Un exploit comme le vôtre pourrait plaire aux ancêtres ou à Ashite et vous approcher d'un tel résultat, encore faut-il montrer son respect profond (allegiance Animisme + role play). Passer un pacte avec un esprit fait de toi un héro (Batyr ou Alp) et donne des pouvoirs et des avantages mais aussi des obligations. Il y a des règles là-dessus (chapitre Heroes).